nos Conférences

Dans un souci de diffusion de la pensée stratégique et afin de mettre en valeur les acteurs et institutions lilloises, la Mission Lille Eurométropole Défense Sécurité organise à chaque rentrée universitaire un cycle de conférences autour d’auteurs, officiers généraux et experts faisant autorité dans le monde de la Défense et des relations internationales.

 

nos cafés-défense

Les Cafés-défense viennent compléter notre cycle de conférences au rythme d’un par mois. A l’origine, destinés aux étudiants, les premiers Cafés-défense ont eu lieu au sein des foyers étudiants des universités et grandes écoles. Aujourd’hui, les Cafés-défense sont ouverts au grand public et ont lieu à la fois au sein des amphithéâtres universitaires ou au sein de l’hôtel de ville pour des raisons pratiques et de facilités logistiques. Nous comptons désormais entre 150 et 200 personnes par manifestation.

 

Les Cafés-défense de la MLEDS s’inscrivent dans une démarche différente des conférences. Il s’agit ici d’apporter un éclairage sur une question d’actualité de géopolitique ou une problématique de Défense et Sécurité. Pour ce faire, nous mobilisons notre réseau (Comité de pilotage, Conseil scientifique…) afin de trouver les experts les plus qualifiés pour intervenir sur notre sujet. Nous essayons, dans la mesure du possible, de confronter plusieurs approches en invitant à la fois un chercheur et un militaire. nous bénéficions pleinement du soutien du CFT et du CRR FR qui n’hésitent pas à mettre à notre disposition leurs officiers traitants

.

L’un de nos Cafés-défense est réservé au Collège étudiant. Après avoir choisi un sujet, les étudiants s’organisent en comités de travail encadrés par l’équipe de la MLEDS pendant plusieurs mois afin de définir la forme et le fond de leur prestation. Celle‑ci s’inscrit dans le programme de la MLEDS au même titre que toutes nos manifestations généralement au printemps (février ou mars) avant les départs en stage des étudiants.

 

A noter que nos cycles de conférences et de cafés‑défense sont devenus obligatoires dans certaines formations universitaires ainsi que pour les officiers préparant l’école de Guerre affectés au sein des différents états‑majors lillois.

 

nos actions de sensibilisation

Dès ses débuts, consciente de l’importance de la diffusion du savoir notamment auprès des générations les plus jeunes et de la population étudiante, la MLEDS s’est associée à certains de ses partenaires afin de mettre en œuvre des actions de sensibilisation autour de thèmes des relations internationales.

 

Ainsi en 2010, du 7 au 23 octobre, la MLEDS s’est associée à Mme Françoise Hostalier, ancien ministre, membre de la Commission de la Défense nationale et des forces armées, Présidente de l’association « Graine de Paix » afin d’organiser un Café-défense sur « les actions civilo‑militaires et humanitaires de la France en Afghanistan ». Cette action qui s’est déroulée au sein de la maison natale du général de Gaulle, s’est appuyée sur l’exposition de peinture « Graines de paix, un autre regard sur l’Afghanistan ».

Du 30 janvier au 4 février 2012, nous avons organisé avec l’antenne lilloise de la Croix‑Rouge française une semaine de sensibilisation au Droit international humanitaire intitulée :

 

« Même la guerre a des limites ». Grâce à nos réseaux respectifs, le Comité international de la Croix‑Rouge, la Croix‑Rouge française et Croix‑Rouge belge nous ont rejoints dans l’élaboration de notre action au sein de l’hôtel de ville de Lille.

 

En parallèle d’un cycle de conférences spécialisées sur les questions de DIH organisées par la MLEDS, fut mise en place par nos partenaires, une exposition‑simulation mettant le visiteur en situation de conflits armés à travers des stands interactifs et pédagogiques lui permettant d’apprendre les grands principes du DIH, du Droit international et du Droit de la guerre et de les mettre en application.

 

Le Comité international de la Croix‑Rouge nous a fait l’honneur de faire de notre action, l’étape finale de son exposition photographique itinérante en Europe : « l’humanité en guerre ». Cette exposition rassemblant 40 photographies inédites retraçant 150 ans de conflits et d’actions humanitaires a été présentée dans le hall de l’hôtel de ville de Lille.

 

De nombreux partenaires et mécénats ont rejoint notre action de sensibilisation. Nous avons accueilli un millier de visiteurs sur l’ensemble de la semaine : Amnesty international, MGEN, Oxfam, la Fondation de Lille, Cap solidarité, la direction générale ECHO de la Commission européenne….

 

Ces actions marquent la volonté pour la MLEDS d’enrichir les coopérations, de faire connaître au grand public l’action de ses partenaires. Elles permettent de développer et de consolider notre réseau et nos actions futures. Ainsi par exemple, l’antenne lilloise de la Croix‑Rouge a mis en place des formations diplômantes sur le DIH destinées principalement aux étudiants de la métropole.

 

Les Ateliers de la Citadelle

La MLEDS organise chaque année un rendez‑vous européen de haut niveau au sein du Corps de Réaction Rapide - France situé au cœur de la prestigieuse Citadelle Vauban. Depuis sept ans, les « Ateliers de la Citadelle » réunissent lors d’une journée, experts militaires et universitaires, acteurs institutionnels européens et internationaux sur une thématique européenne.

 

Ce séminaire reçoit le soutien du Ministère de la Défense via le Corps de Réaction Rapide qui nous accueille dans ses locaux. Un public averti accède sur inscription aux différentes tables rondes qui animent la journée. Celles‑ci sont dirigées par un grand témoin, officier général ou homme politique avisé, qui vient conclure les débats. Le grand témoin est accompagné d’un modérateur qui donne sa dynamique à la journée et coordonne les différentes interventions.

 

Notre fil rouge, chaque année, est l’avenir de l’Europe et principalement l’Europe de la Défense. Les débats sont soumis au principe du Chatham House, ce qui permet aux orateurs de s’exprimer librement. Au fur et à mesure des éditions, le colloque annuel de la MLEDS a pris une dimension résolument européenne voire internationale avec la participation de chercheurs et experts étrangers.

Les partenariats se sont également multipliés au fur et à mesure des éditions. L’OTAN, institution internationale fut l’un de nos premiers soutiens. Nous pouvons désormais compter sur l’appui de France Culture via l’émission « les enjeux internationaux » de Thierry Garcin qui interviewe grand témoin et intervenants la veille des « Ateliers de la Citadelle ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le magazine « Défense Sécurité Internationale » (DSI magazine) publié à 50 000 exemplaires consacre chaque année un dossier sur le thème des Ateliers. De grands groupes industriels du monde de la Défense tels qu’EADS, Thales, Eurocopter, ou des partenaires locaux tels que le Crédit du Nord ou le Conseil régional nous soutiennent financièrement et nous permettent d’organiser sereinement ce colloque de haut niveau.

Depuis 2014, nous avons l’honneur de compter parmi nos partenaires l’institut « Jacques Delors/Notre Europe », représenté par Mme Nicole Gnesotto, Présidente du Conseil d’administration de l’IHEDN, Vice‑Présidente de l’institut Jacques Delors qui joue le rôle de modératrice, et nous apporte un soutien intellectuel et logistique. L’institut est le think tank fondé par Jacques Delors en 1996 dont l’objectif est de produire des analyses et des propositions afin de contribuer aux débats relatifs à l’Union européenne.

 

L’institut « Notre Europe », premier portail en ligne d’information sur les questions européennes, assure depuis 2013 la diffusion de l’actualité sur les « Ateliers de la Citadelle » en amont de la manifestation via son réseau européen de cercles de réflexion. Les interviews de nos intervenants et compte rendus y sont diffusés sur tout leur réseau.

Chaque édition accueille des délégations officielles principalement issues des institutions européennes ou des organismes militaires nationaux ou européens (SHAPE, ERM, Mindef…). Ce colloque sur une journée permet d’approfondir nos réseaux et nos partenariats.

 

Nous recevons, depuis les débuts du colloque, une promotion de lycéens des classes préparatoires du Lycée Faidherbe. Depuis 2015, nous avons élargi nos partenariats avec l’institut Régional d’Administration. 30 stagiaires de l’Institut ont rejoint les 250 invités.

 

A noter que les « Ateliers de la Citadelle » se déroulant au sein d’un état‑major multinational sont soumis aux règles de sécurité d’un site militaire, renforcées par le plan Vigipirate actuel. Le nombre de places étant limité, chaque inscription répond à une procédure de vérification et d’acceptation de la part des autorités militaires.

 

Les journées d'études

La MLEDS organise chaque année une série de journées d’étude, principalement destinées aux membres du Collège étudiant. Elles permettent aux étudiants de découvrir une place militaire ou économique de l’Eurométropole ou de la région. Accueillis au sein même de l’institution, ils découvrent le travail et le rôle de nos partenaires principaux.

 

Les étudiants bénéficient d’une présentation magistrale de l’établissement ou l’état‑major visité, celle‑ci peut être suivie d’un débat sur un thème de relations internationales. La journée se poursuit généralement par une visite des lieux.

 

Les journées d’études mobilisant l’agenda de nos partenaires, celles‑ci sont organisées au fur et à mesure en fonction de la motivation et de l’implication des membres du Collège étudiant.

 

nos cafés-défense

étudiant

Chaque année depuis 2012, nous offrons aux membres du Collège étudiant qui le souhaitent la possibilité d’organiser et d’animer un Café-défense sur le thème de leur choix.

 

Cette action rencontre chaque année un réel enthousiasme et la grande majorité des membres du Collège étudiant s’inscrit à ce projet. Ceux‑ci issus de formations universitaires diverses partagent leurs approches différentes : historiques, juridiques, politiques, économiques… Nous avons par exemple accueilli sur plusieurs saisons un doctorant en philosophie.

 

Cette multiplicité des parcours et des approches peut toutefois représenter une difficulté. En effet, l’intérêt ou le traitement d’une problématique ne sera pas le même suivant les formations. Il nous revient alors de savoir conjuguer les différentes méthodologies au sein des comités et réunions de travail.

 

Jusqu’en 2015, la prestation finale des travaux du Collège étudiant prenait la forme d’un exposé accompagné du PowerPoint dont les parties étaient réparties entre les différents groupes. Le défi ici est de réussir à associer les étudiants de promotions distinctes autour d’intérêts communs.

Cependant avec le nombre croissant de participants, nous avons dû faire le constat que le format « exposé » du Café-défense était poussif pour le public qui assistait en 2014 à une prestation de plus d’une heure et demie. Chaque présentation était également inégale. En 2015, le choix fut fait de changer radicalement de schéma et nous avons opté pour la réalisation d’un exercice de simulation. Nous avons imaginé une réunion au sein du Conseil de l’Atlantique nord où chaque étudiant représentait un pays souverain ou acteur institutionnel. L’objectif était d’illustrer l’escalade diplomatique vers éventuellement un troisième conflit mondial.

 

Cependant, la huitième saison (2015‑2016) du Collège étudiant a été victime de son succès. Le nombre d’étudiants inscrits et la diversité de leurs formations étaient trop importants pour trouver une méthodologie et un sujet commun. Il sera nécessaire de renouveler l’organisation du prochain Collège étudiant.